Blog de Over-Blues Je laisse aller les jours, essayant de me convaincre que tout sera beau, même dans la détresse de certains soirs. Et cela grâce à tous ceux qui font que sous mes pieds la terre, ce mélange d'amour, de rancunes, de haines et de joies, ne s'affesse pas et me laisse la tête hors de celle ci. Me permettant par un dernier supplice de voir à quel point cette dernière va mal. Les uns se mentent , les autres se haïssent . Heureusement l'amour existe encore. Caché derrière la froide fiertée de ceux qui se croient forts . Détruisant leur bonheur intérieur et pleurant , seuls, sur les chiottes, un porno a la main, histoire de se consoler de celle qui est partie. Oui, voilà de nos jours comment on oublie. Un sourire dans un couloir, un coup de gueule au hasard . Oui voilà comment on oublie et comment on se rassure aussi . Un joint à la main, une bouteille de champagne dans l'autre. Que c'est méprisable. Que c'est à gerber pour les générations d'avant, mais "nous " c'est cela qu'on aime. Faire autrement que les autres. Le croire et pourtant, nous sommes tous des copiés collés d'une génération ratée .


[ Fermer cette fenêtre ]